Nous continuons de lutter!

MAS CASTELLO EXPULSEE, NOUS CONTINUONS DE LUTTER !
Mas Castelló a été occupée lorsque s’achevait le campement contre la MAT
et le monde qui en a besoin, afin de donner une continuité à cette lutte.
La maison a été expulsée le matin de ce mercredi 16 octobre par un
important dispositif policier. Bien que nous n’y ayons pas été présent-e-s
depuis beaucoup de temps, Mas Castelló a été un lieu de rencontre, de
réflexion, et un espace collectif de lutte contre ce projet de mort et de
destruction pour énormément de personnes de nombreux endroits différents,
en un moment décisif en ce qui concerne la construction du dernier tronçon
qui connectera la France avec la Péninsule Ibérique.
Au bout du compte, 6 personnes sont appelées le à comparaître le 11
novembre, accusées « d’usurpation » et potentiellement de sédition. Ce
même jour d’expulsion, trois voisines qui s’étaient aussi approchées de la
maison ont également été arrêtées alors qu’elles venaient porter leur
solidarité aux occupant-e-s. Au cours de l’après-midi, elles ont été mises
à disposition de la justice et remises en liberté, accusées des délits de
dégradations, contraintes et dépréciation de biens immobiliers.
Nous ne voyons pas la MAT comme étant uniquement un problème local,
puisqu’elle a des effets beaucoup plus grands, par exemple du fait de son
étroite connexion avec l’industrie nucléaire. Parce que la MAT ne se
développe pas en raison des besoins de la population mais pour les
intérêts économiques des entreprises, dans le cas présent Red Eléctrica
Española en particulier. Nous considérons ce méga-projet comme pièce
maîtresse pour le progrès de la classe dominante et pour la perpétuation
de la société capitaliste.
C’est pour cela, pour que notre lutte dépasse le simple fait de faire
obstruction à la construction de la ligne à Très Haute Tension et parce
que nous considérons que la répression fait partie du Pouvoir, que notre
réponse à l’intimidation policière massive et à la répression ne peut pas
être de reculer, mais plutôt de continuer à nous organiser et à nous
porter soutien de façon plus concrète, tant au sein de cette lutte que
dans toutes les luttes contre n’importe quelle imposition.
Solidarité avec tou-te-s celles et ceux qui luttent contre les projets
nocifs des puissants dans le monde entier.
Nous ne voulons pas de la MAT, nous ne voulons pas du NUCLEAIRE, nous ne
voulons pas qu’ils nous gouvernent.
Bien qu’ils nous aient sorti-e-s de Mas Castelló,
NOUS CONTINUERONS DE LUTTER DE TOUTES PARTS !