okupacion! FR

Nous vous communiquons aujourd’hui, depuis les terres de Gérone, qu’un lieu a été occupé afin de donner une forme de continuité à la lutte en cours contre la destruction du territoire, qui cette fois a pris les traits de la ligne à Très Haute Tension (MAT : Muy Alta Tensión).

Nous nous sommes retrouvé-e-s la semaine dernière à Fellines, un village concerné par cette ligne et qui avait déjà été défiguré par le passé par la construction d’une autoroute affectant directement la population locale. Cette fois-ci, c’est leur vie qui est mise en jeu du fait d’une ligne de 400 kV qui passera à moins de 200 mètres du village, et à une distance de 17 mètres en ce qui concerne certaines maisons, se foutant pas mal de leurs propres études démontrant la dangerosité des champs électro-magnétiques que cette énergie génère et passant au-dessus de leurs propres lois qui les interdisent.

Au cours de cette semaine, plusieurs compagnon-ne-s sont venu-e-s présenter différentes luttes pour la défense du territoire au sein de l’État espagnol comme en-dehors de ses frontières. Nous avons fait énormément de diffusion dans les villages alentours et marché plusieurs fois vers les travaux. Nous avons créé du débat et sommes passé-e-s à l’action, ce qui nous a renforcé-e-s, et partager cette expérience nous a permis de tisser des réseaux et de générer de nouvelles relations.

Nous avons décidé d’occuper et de libérer ce lieu afin que cette semaine ne s’achève pas là, pour créer un nouveau point de rencontre, un espace de lutte. Un nouvel espace pour que nous tout-e-s, qui voulons rendre notre opposition tangible, puissions nous retrouver. Un espace qui nous fasse grandir et au sein duquel nous puissions projeter nos stratégies de luttes collectives.

Nous avons choisi cette maison en particulier parce qu’elle se trouve sur le tracé de la ligne à Très Haute Tension, là où la lutte est et sera frontale. La propriété est un vol, un espace n’appartient qu’à celles et ceux qui le font vivre, et c’est pour cela que nous avons voulu l’occuper.

A BAS LA M.A.T. ET LE MONDE QUI EN A BESOIN.

A BAS LE SYSTÈME TECHNO-INDUSTRIEL.